Notre démarche qualité

En octobre 2012, l’établissement a satisfait à la troisième procédure de certification équivalente de la procédure ISO de la qualité en santé : V2010
Elle mène depuis sa création une politique qui vise à s’assurer que les conditions de sécurité et de qualité des soins lors de la prise en charge du patient soient optimales et s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration continue de la qualité.

Quatre axes principaux:

  • Respecter les droits fondamentaux du patient par son consentement éclairé.
  • Assurer les fonctions nécessaires à la prise en charge globale du patient, en conformité avec la satisfaction du patient et de son entourage.
  • Améliorer la qualité et la sécurité des soins aux patients.
  • Organiser la maîtrise générale des risques afin d’assurer une prestation de soins sécurisée dans le respect environnemental.

La politique qualité concerne également :

  • La gestion des risques et le suivi des vigilances qui sont les éléments essentiels de notre démarche qualité.
  • La prévention des incidents et la gestion des défaillances reposent sur le développement continu de la culture de sécurité.
  • La maîtrise du risque infectieux et la prévention de lutte contre les infections nosocomiales.
  • L’objectif prioritaire est :
    - la lutte contre toutes les infections qui seraient susceptibles de porter préjudice au patient et notamment par la prévention de l’hépatite C,
    - des infections sur cathéter ainsi que toute autre infection pouvant survenir au domicile du patient appelées infections nosohusials.
  • La démarche qualité de la prise en charge médicamenteuse qui vise à sécuriser le circuit du médicament afin de donner le bon médicament, au bon patient, au bon moment et dans de bonnes conditions.

Les vigilances sanitaires :
Pharmacovigilance, Matériovigilance, Réactovigilance, Toxicovigilance et Infectiovigilance, permettent le signalement et le traitement des événements indésirables grâce à la traçabilité des produits et matériels ainsi qu’une réponse aux alertes sanitaires.
Le suivi des exigences, lié à la sécurité sanitaire et à la qualité de la prise en charge globale et coordonnée de la prise en charge du patient, est soutenu voir assuré dans notre établissement par les instances suivantes :

La Conférence Médicale d’Établissement (CME)
Elle est chargée de veiller à l’indépendance professionnelle des praticiens et de participer à l’évaluation des soins. Elle donne son avis sur la politique médicale de l’établissement ainsi que sur l’élaboration des prévisions annuelles d’activité de l’établissement.

Le Comité de direction (COMDIR)
Le COMDIR définit les objectifs opérationnels en déclinaison de la stratégie arrêtée par le Conseil d’Administration. Il valide les processus organisationnels et les actions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés. C’est une plateforme de communication et d’échanges.

Le Comité de Lutte contre les infections nosocomiales (CLIN)
Il a pour mission de définir les méthodes et indicateurs adaptés à l’activité de l’établissement permettant l’identification, l’analyse et le suivi des risques infectieux nosocomiaux.
Il élabore et assure le suivi du programme annuel d’action de lutte contre les infections nosocomiales.

L’Equipe Opérationnelle d’Hygiène (EOH)
Elle a pour mission de mettre en œuvre et d’évaluer le programme d’action adopté par le CLIN en matière de lutte contre les infections nosocomiales ou nosohusiales.
La lutte contre les infections est une priorité, menée par des actions d’information, de formation, d’évaluation des pratiques professionnelles assurée en lien avec l’Antenne Régionale de Lutte des Infections Nosocomiales Réunion-Mayotte.

Le Comité de Suivi en Alimentation et Nutrition (CSAN) est rattaché au CLAN.
Il définit les actions à mener tant dans le domaine de la nutrition que de la restauration. C’est une structure consultative d’appui pour la CME, la communauté soignante et la direction de l’établissement.

Le Comité de Relation avec les Usagers pour la Qualité de la prise en charge (CRUQ) :
Il veille au respect des droits des usagers et contribue à l’amélioration de la qualité d’accueil du patient et de ses proches.

Le Comité de Lutte contre la Douleur (CLUD)
Il s’engage à prendre en charge votre douleur.
Nos équipes vous aident à ne plus avoir mal ou à avoir moins mal en utilisant le ou les moyens les mieux adaptés.
Les médicaments mais aussi, la relaxation, les massages, le soutien psychologique… sont des moyens efficaces.
La politique du CLUD est de permettre la promotion et la mise en œuvre des actions de lutte contre la douleur au travers des différentes instances et dans le projet médical et de soins infirmiers.

 

« Toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur. Celle‑ci doit être en toute circonstance prévenue, évaluée, prise en charge et traitée… ».
ArtL.1110-5 du code de la santé publique.

Voir aussi...

Nos équipes à vos services

L’ASDR, Association de Soins à Domicile à La Réunion, compte plus d’une centaine de professionnels.

Contact

Ce formulaire de contact est à votre disposition pour tout complément d’information.

Témoignage "

Greffé en septembre 2012, j’ai pu reprendre ma vie tout à fait normalement. Ce que je retiens de l’ASDR ? Une dialyse, un suivi de qualité avec des professionnels de santé disponibles et aujourd’hui un emploi stable au sein de l’association.

" Thierry MOUNIAMA